L'estime de soi

Un grand merci à Ricarda Langevin professeur de yoga et fondatrice de Yoga Vision pour le partage de cet article.

Nous cherchons tous le bonheur, consciemment ou inconsciemment. Sur notre chemin de développement personnel, nous découvrons que nous avons un manque d’estime de soi. Nous ne sommes pas les seuls. Tout le monde est confronté à cette même difficulté. Les symptômes peuvent être différents chez les uns et les autres. Certains cherchent à cacher ce manque par de l’arrogance, d’autres l’expriment à travers leur timidité. Dans tous les cas, ce manque d’estime bloque l’énergie vitale et créatrice. Il empêche d’être soi-même, avec authenticité. Nous cherchons l’amour à l’extérieur de nous-même.

Dans le courant de la psychologie moderne, il est dit que nous pouvons développer une bonne estime de soi si nous recevons dans l’enfance un amour inconditionnel et un regard d’acceptation et bienveillant de la part de ses parents. « Tu es bienvenu dans tout ce que tu es, à 100% ». C’est là que le problème arrive. Tout le monde ne vit pas cette expérience idéale.

Alors pourquoi certaines personnes, bien qu’elles aient grandi dans un milieu affectif très carencé, réussissent malgré tout à trouver cette estime en elles-même, quand d’autres, qui ont grandi dans une famille aimante, n’y parviennent pas ?


Il suffit d’avoir une expérience très forte d’accueil et d’amour inconditionnel avec un autre être humain, même s’il ne s’agit pas de son parent, pour intégrer cette expérience comme un déclic. Nous décourons que sommes aimables, que l’amour est avec nous. Nous réalisons que l’amour n’est pas à l’extérieur de soi mais en nous. Nous prenons conscience que nous sommes capables aussi de donner de l’amour à l’autre, qu’il s’agit d’une qualité à l’intérieur de nous.

Les pratiques telles que le yoga et la méditation qui consistent à tourner le regard vers l’intérieur de soi cultivent cette découverte de notre qualité humaine. Expérimenter directement que l’amour est en nous, c’est cela qui procure l’estime de soi. Il ne s’agit pas d’une pensée, ni positive ni négative, mais nous savons que nous sommes beaux et que nous avons quelque chose à donner aux autres. C’est une perception profonde et stable, toujours accessible en soi.

Avec la répétition de ce regard intérieur, même le mental qui juge d’habitude ne peut pas négocier. Il y a une confiance en soi plus profonde. Cette découverte permet de commencer à exprimer cet amour et agir à partir de cette connexion. De plus en plus, cet état peut être partagé dans les actes. Parce que l’amour est donné, l’amour est reçu. Nous vivons de plus en plus d’expériences positives.

Article publié le 5 février 2016 : http://www.yoga-vision.org/?L-estime-de-soi

1 commentaire :

  1. En tout cas mon expérience du yoga est totalement dans la bienveillance :) et cela fait du bien !

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui enrichit notre voyage au pays du bien-être !