Accueillir vos états d'âme pour vous sentir mieux

Bonjour chers lecteurs,

Nous en parlions hier au téléphone avec une amie : comment se sentir mieux quand on est dans un état d'angoisse ? Que nous révèle notre angoisse ?

Mon amie m'expliquait que dans certains cas, lorsque nous n'arrivons pas à reconnaître et nommer une émotion qui nous étreint, elle peut se manifester à travers de l'angoisse. 

Qu'est-ce qui se cache derrière nos angoisses ? Est-ce vraiment de la peur ou est-ce une colère qui veut s'exprimer, une tristesse non reconnue, un besoin non entendu par nous ?

Facemotions : Stéphanie Corne
Une fois que nous arrivons à identifier l'émotion qui est derrière l'angoisse et à l'accueillir, l'angoisse perd de son pouvoir.

Plus tard dans la soirée je suis tombée sur ces phrases de Pema Chödrön  en résonance avec ce sujet : 

Pema a appris à pas éviter son inquiétude, son incertitude, sa colère et sa tristesse mais à les accepter. "La meilleure solution pour atténuer la souffrance consiste à la ressentir entièrement, à rester à ses côtés". 

Cela ne signifie pas pour autant céder à une explosion de colère ou à une crise de panique, mais bien observer attentivement l'énergie libérée que dégagent ces émotions. Vous prenez un peu de recul et les observez comme un spectateur. C'est alors qu'un espace se crée et que le changement s'initie.

"La force naturelle de l'énergie qui jaillit nous adoucit, que ce soit l'énergie de la colère, de la déception ou de la peur. L’énergie perce jusque dans notre cœur et nous ouvre." 

(Lu dans Happinez n°19, p.119).

Est-ce que cela vous parle ? Comment faites-vous pour accueillir vos états d'âme ?


PS : Merci à Myrtille pour notre discussion qui m'a inspirée :)

4 commentaires :

  1. Anonyme23.7.16

    Eh bien c'est Myrtille justement. Oh la la querida, ton article est d'une justesse incroyable. C'est exactement ça. Et des emotions, il n'y en a pas 36000 : la colère, la tristesse, la peur et la joie. Et si on peut relier l'émotion rejetée - car l'angoisse est une contre-emotion - à un ou des moments qui nous ont touché, c'est gagné. C'est comme une pièce fermée dont on ouvrirait les volets avec un ciel bleu derrière. Tu as visé juste ❤️

    RépondreSupprimer
  2. Merci Myrtille ! Nos conversations sont toujours une source d'inspiration ;) Et l'article lu après tombait à pic.
    J'adore ton image d'une pièce fermée dont on ouvre les volets avec le ciel bleu.
    PS : A quand un livre ou un blog ? Tu sais que je serai ta première fan !

    RépondreSupprimer
  3. Très juste. Il est essentiel je crois de se poser afin de réfléchir à ce qui cause telle ou telle sensation, émotion ou mal être. Le fait de se tourner vers l'intérieur nous donne la clé pour évacuer et avancer.
    Merci et belle semaine (et bon retour!)

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Marie !
    Merci pour ton message. Prendre le temps de se poser et de se tourner vers l'intérieur, comme tu le dis.
    Je pense que je ne le fais pas assez ou que je pourrai le faire d'une autre façon.
    Grosses bises à toi ma belle :)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui enrichit notre voyage au pays du bien-être !