Dans quelle mesure savoir reconnaître nos émotions peut-il être un facteur de bien-être ? L'équipe du Dr Mood nous parle de sa nouvelle application

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Dans quelle mesure savoir reconnaître nos émotions peut-il être un facteur de bien-être ?
Et si une application pouvait nous aider dans cette démarche ? C'est la vocation de l'application "Dr Mood" dont nous allons aujourd'hui découvrir les coulisses avec ses créateurs. Bonne découverte !

Bonjour à tous, pouvez-vous nous présenter l'application Dr Mood ? De quoi s'agit-il ? Comment cela fonctionne ?

Bonjour, merci pour cet entretien et votre temps.

Dr Mood est l’application qui vous fait du bien. A travers cette app qui est disponible sur iOS et Android, vous pouvez déterminer votre émotion du moment à partir d’un test d’environ une minute sur des questions psychologiques et physiologiques ludiques. Ensuite, Dr Mood vous explique ce que signifie vraiment cette émotion et l’influence qu’elle peut avoir sur votre corps et votre esprit. Enfin, Dr Mood vous délivre une série de conseils allant du conseil psychologique au conseil nutritionnel en passant par des conseils musicaux ou encore cinématographiques.

Plus précisément, une séance avec le Dr Mood se décline de la manière suivante :

1) Une phase de test : des questions psychologiques et physiologiques renouvelées lors de chaque session le tout durant 1 minute environ.

2) Une phase de résultat : Dr Mood délivre un diagnostic en se basant sur un panel de 17 émotions parmi les plus couramment ressenties et exprimées dans notre vie de tous les jours. Le but est que l’utilisateur mette (enfin) un “nom” sur l’état émotionnel qu’il ressent et qu’il comprenne pourquoi cette émotion naît en lui.

3) Une phase de conseils : Une fois le diagnostic établi, Dr Mood donne des conseils très pragmatiques permettant de réguler rapidement et efficacement son état émotionnel (s’en détacher ou le prolonger suivant la situation). “Bien réguler ses émotions” vous permettra de vous adapter à tout type de situations, même les plus embarrassantes ou désagréables. Ces conseils sont simples, faciles à faire chez soi, dans la rue ou au travail.

Il y a différent types de conseils qui sont disponibles pour une même émotion : psychologiques, films, livres, pratiques à adopter, nutritionnel et musique.

4) Pour terminer, l’utilisateur est amené à prendre des notes concernant son état émotionnel du moment. Il commente le « pourquoi » de son état pour pouvoir garder une trace de cet instant et faire un travail dessus. L’utilisateur disposera d’un carnet de bord ou il pourra retrouver les résultats de ses dernières séances avec Dr Mood (incluant les notes personnelles) ainsi qu’une partie statistiques sur l’ensemble de ses tests.


Dans quelle mesure savoir reconnaître ses émotions peut-il être un facteur de bien-être ?

Comment ma vision de la vie a évolué ces dernières années : ce que j'ai appris

3 commentaires :
Comment commencer cet article ?

Les idées sont bien claires dans ma tête maintenant, il s'agit de passer à l'écrit ! Ces dernières années, à travers mes lectures, mes discussions avec mes proches, mes expériences personnelles, mes nombreuses recherches sur le web, mes rencontres grâce à mon blog, ma vision de la vie a évolué.

Je me rappelle encore quand mon homme, revenant d'une formation, me dit en substance ce qu'il venait d'entendre : "Nous sommes responsables de tout ce qui nous arrive. Tout ce qui nous arrive est un choix de notre part, même les choses négatives".

Sur le coup cette approche des choses m'a interpellée. Comment accepter que des personnes qui vivent des choses très difficiles, voire horribles, aient une part de responsabilité dans ces drames ? C'est pour moi impossible à concevoir comme idée.

Par contre, pour des personnes dont la vie est faite de hauts et de bas comme tout le monde et qui mènent une vie sans drames innommables, j'arrive mieux à poser l'hypothèse que nous sommes responsables de ce qui nous arrive et que nous avons quelque part choisi (consciemment ou non) que les choses se passent de la sorte.

Cela m'amène à parler de 3 notions que j'ai découvertes ces dernières années :
  • La loi de l'attraction
  • Les affirmations positives
  • Les intentions
Je vais partager avec vous ce que j'ai déjà compris pour moi dans ces domaines. Vos compléments et partages d'expériences sur ces sujets sont les bienvenus pour enrichir la réflexion :)

1) La loi de l'attraction : Nous attirons à nous ce que nous émettons 

Pensée du jour (Au coeur de soi)

2 commentaires :

"Prendre soin de soi, c'est prendre soin des autres.
Notre capacité à agir, à penser, à aimer même, sera décuplée si elle émane 
d'un corps sain, d'un corps relaxé"

Anonyme




A la découverte des autres, à la découverte de soi avec "Sagesses d'ailleurs pour vivre aujourd'hui" de Frederika Van Ingen

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Je vous en parlais il y a quelques semaines. Maintenant je l'ai lu !

Voici quelques mots sur ce livre que je vous recommande vivement :  "Sagesses d'ailleurs pour vivre aujourd'hui" de Frederika Van Ingen.

Saviez-vous que chez les Maasaï quand on annonce une mauvaise nouvelle, elle est toujours encadrée par deux bonnes nouvelles ?

Comment les Navajos, Maasaï, Kogis, Pueblos, Apaches, Tsaatans de Mongolie... perçoivent-ils le monde, la nature, le sens de la vie, la place de l'homme?

L'auteur a rencontré 11 hommes et femmes qui ont vécu avec ces peuples racines et qui à travers leur témoignage nous font découvrir leur expérience et ce qu'ils ont appréhendé de ces cultures millénaires et différentes de la leur.

J'ai aimé à la fois découvrir le parcours personnel de ces 11 "passeurs" et en apprendre plus sur chacun de ces peuples. A la fin de chaque témoignage, on retrouve un résumé des points clés à retenir.

Je retiens combien ces peuples sont connectés à la nature et l'univers et à eux-même d'une manière beaucoup plus forte et ritualisée que nous. Le visible et l'invisible ne sont pas 2 mondes séparés.

J'ai aussi découvert la place du groupe pour venir en aide à ceux qui ne vont pas bien. Si l'un des membres de la tribu ne va pas bien, c'est le signe d'un déséquilibre au sein de la communauté.

Un voyage culturel, spirituel et émotionnel pour ceux qui ont envie d'embarquer vers des terres à la fois lointaines et si proches car au fond nous sommes tous reliés... bien plus que nous le pensons ou ressentons parfois.

L'art de faire la paix avec soi-même et de gouter au bonheur

4 commentaires :

Hier, j’ai repris la lecture de « La Plénitude de l’Instant » de Thich Nhat Hanh. Ce livre est une petite merveille, dont le but est de se réconcilier avec soi-même et autrui. 
Mais pour le moment ce que ce livre m'a appris c’est la technique de la respiration consciente. Je ne suis pas encore passée maitresse dans cet art. J’apprends. Et je pratique. Et ça me fait du bien, ça me permet de me concentrer sur ma respiration et par là-même d’oublier le tumulte qui agite parfois ma tête. De distinguer entre ce qui se passe réellement dans l’instant et ce que je projette, ce que j’imagine, ce que je pressens. 

Cette pratique dit aussi qu’il ne faut pas ignorer nos émotions. Quand nous ressentons de la colère, de la frustration, du chagrin, il faut dire « bonjour » à ces émotions et les accepter telles qu’elles sont. La souffrance qu’elles procurent existe et il ne sert à rien de la nier. En respirant consciemment on va petit à petit arriver à transformer nos émotions négatives en quelque chose de positif.

Rien de bon ne peut découler de la colère brute. Sous l’emprise de la colère, on dit tout et n’importe quoi. Il faut apprendre à faire la paix en soi avant de pouvoir exprimer posément ses sentiments et discuter.

J’avoue qu’avec quelqu’un qui ne veut pas écouter, ni se remettre en question, c’est difficile. Mais à la fin de la journée ce n’est pas notre problème. Les gens ne changent que s’ils ont envie de changer. Nous pourrons toujours les imaginer différents mais cela ne servirait à rien, juste à nous blesser davantage. Ils sont comme ils sont et c’est à nous d’apprendre à faire avec.

Cette technique permet aussi de prendre conscience de ce qu’il y a de beau autour de nous. Quand nous nous concentrons sur notre respiration, nous sommes connectés à la nature, à la terre. Et les merveilles du monde deviennent visibles. Une fois que nous touchons des émotions comme la sérénité, la joie, la paix, nous nous sentons vivants. Le nez dans nos soucis et dans la peur de l’avenir, nous perdons vite pied et nous ne faisons que survivre à une prochaine épreuve.

Plus nous laisserons la colère, la violence, la frustration envahir nos vies, nos esprits et nos cœurs, plus nous vivrons déconnectés de la vie et plus nous souffrirons et ferons souffrir les générations à venir et le monde entier.

Plus nous arroserons nos journées de joie, de tendresse, de douceur, plus l’amour remplira nos vies et plus nous aurons de chance de connaître le bonheur et de vivre pleinement chaque jour que Dieu nous donne, en paix avec nous-mêmes et avec les autres. 

 

Vitalité au coeur de l'automne : pensons au Feng Shui dans nos maisons !

2 commentaires :
A chaque saison son énergie propre.
Celle de l'automne est douce et nous invite à rentrer cocooner à l'intérieur, bien au chaud. Encore davantage depuis le passage à l'heure d'hiver.

Dans la nature, les animaux hibernent, ralentissent.

Pour les hommes, c'est autre chose. Le travail, les activités requièrent toute notre attention. La même qu'en plein été, saison où l'énergie vitale extérieure est très Yang, très forte.

Pour en faire autant avec moins de ressources, d'énergie vitale appelée Chi ou Qi, énergie vitale, Prana etc ... nous allons puiser dans nos ressources propres.

En prévention, tout naturellement, nous renforçons nos défenses immunitaires grâce à des cocktails vitaminés. Orange pressée et citron chaud au petit déjeuner.

Notre deuxième intérieur peut vous venir en aide : c'est votre lieu de vie.

Le Feng Shui, cet art chinois vieux de 4000 ans, appelé acupuncture de l'habitat, va nous permettre de booster l'énergie de notre lieu de vie qui vous nourrit.

L'agencement du mobilier, les couleurs, les matières, autant d'outils qui viendront vous soutenir et vous nourrir. Potentiel énergétique, dynamisme, envies.

Pour pouvoir savourer cet automne, à la flamme d'une bougie, sous un plaid moelleux. Quiétude, joie, plénitude !

Le Feng Shui est votre ami. Pensez-y !

Je vous souhaite un automne tout en douceur et en réalisations !

Sources de l'article :  www.harmonizen.fr

Qu'est-ce que le Feng Shui ?

3 commentaires :
J'ai constaté que beaucoup de gens ignoraient ce qu'était réellement le Feng Shui. Certains pensent qu'il s'agit "juste" d'une manière de décorer sa maison. Or, c'est bien plus que cela...

Le Feng Shui apparaît en Chine il y a 4 mille ans. Traditionnellement, tous les Chinois l'utilisaient. Il est intimement lié à diverses disciplines telles que la médecine chinoise, la philosophie, les arts martiaux... Lors de l'avènement du communisme et de la Révolution culturelle, Mao a interdit sa pratique en Chine. Celle-ci est alors sortie des frontières chinoises pour se développer dans le reste du monde et, notamment, aux Etats-Unis. C'est de la côte ouest des USA qu'est apparu un Feng Shui plus "occidentalisé". 

Cette discipline se base sur le postulat que le lieu de vie influence l'existence des occupants d'une maison. Ainsi sa localisation et son agencement agiront sur votre vie et on pourra, en modifiant ce dernier, "corriger" les éléments jugés insatisfaisants. Le but n'est pas de changer complètement l’intérieur d’une habitation mais bien de faire des “corrections” en amenant les “bons éléments” aux “bons endroits” afin de favoriser l’équilibre et l’harmonie.

Une des grandes difficultés liées à la compréhension du Feng Shui, c'est qu'il s'est développé durant plusieurs millénaires, à des endroits divers, en suivant d'abord un enseignement oral. Cela a donné lieu à l'apparition de plusieurs écoles (de la forme, de la boussole, des étoiles volantes...). Chacune se base sur des concepts clés identiques (ChiYin et Yang5 éléments...) et ce sont les techniques d'analyse et la conception de solutions qui varient.

Ces différentes écoles se déclinent en plusieurs variantes et peuvent se mélanger. Cette variété est à l'origine d'une double problématique :
  • la difficulté de savoir vers quelle école se tourner ; 
  • le fait que les ouvrages que l'on trouve sur le marché ne spécifient pas toujours à quelle école ils font référence. 

En outre, beaucoup de livres consacrés au Feng Shui sont compliqués à comprendre si on ne possède pas une vision globale de la discipline. Même le Feng Shui "occidentalisé", "plus simple" à appliquer, nécessite cette vision globale. D'où l'intérêt de faire appel à un consultant ou de se former...

Accepter le vide, le flou, l'ennui...

2 commentaires :
Carte issue de l'Oracle des Anges de Doreen Virtue
Une semaine bien chargée
Des papiers bien triés
Maintenant plus d'os à ronger
Des pensées libérées

Et que faire tout à coup de cet espace pour soi?
De ce temps disponible sans to-do list à cocher?

Je n'ai pas d'inspiration
Il me manque une sensation...
Un début de tristesse
J'ai envie de quelque chose mais de quoi ?
Au service de quoi mettre mon énergie ? Quel est le sens de ma vie ?

J'aimerais une réponse
Ici et maintenant

Je tire une carte qui se nomme "le but de la vie"
C'est exactement ma question de l'instant

Et si tout simplement j'acceptais le vide, le manque, le flou ?
Et si je ralentissais et prenait le temps de m'écouter vraiment ou de me poser tout simplement ?

Accepter de laisser de la place
A de nouvelles choses
Leur laisser le temps de grandir

Je cherche le mode d'emploi
De ce qui me guidera vers moi

Pour m'exprimer et me libérer
De mes pensées et de mes veilles années

Sortir ce voile gris au fond de moi
Y voir plus clair comme un matin de printemps où tout semblerait vivant

Car au fond ce dont j'ai envie
C'est juste de me sentir en vie

Des phrases à méditer pour prendre son envol...

Aucun commentaire :
"Le paradis n'est pas un espace 
et ce n'est pas non plus une durée dans le temps. 
Le paradis c'est simplement d'être soi-même parfait "



"- Pour voler à la vitesse de la pensée vers tout lieu existant, dit-il, il te faut être convaincu que tu es déjà arrivé à destination...

Selon Chiang, la bonne méthode pour Jonathan consistait à cesser de se considérer lui-même comme pris au piège d'un corps limité par les trois dimensions, ayant une envergure d'un mètre sept centimètres et dont les déplacements pouvaient être tracés sur un planisphère. 

Le secret de Chiang ne pouvait résider que dans la conviction absolue que son être,
 aussi parfait qu'un nombre imaginé et pas encore transcrit en chiffres, 
était partout présent dans la durée et l'espace."


Jonathan Livinston le goéland, Richard Bach, (p.61 et 64)

Un parcours de 15 jours pour découvrir les fleurs de Bach

1 commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Comment les fleurs peuvent-elles nous aider à mieux vivre nos émotions et nous sentir mieux ?

Connaissez-vous les fleurs de Bach ? Les utilisez-vous ?

J'ai déjà testé le remède Rescue à quelques reprises et j'ai quelques flacons d'autres fleurs chez moi que l'on m'avait recommandés mais que je n'ai pas pris régulièrement. Je crois  aux vertus des fleurs et cela m'intéresse d'en apprendre plus sur le sujet.

Lors de ma dernière insomnie, j'ai découvert un parcours pour découvrir les fleurs de Bach en 15 jours à travers des vidéos et des histoires vécues.

J'apprécie la façon dont c'est fait, simple et pédagogique et je partage donc cela avec vous si cela vous intéresse aussi ! Ce parcours est conçu par Mathilde Juan fondatrice de Médit'enfleurs, psychanalyste et conseillère en fleurs de Bach, dont j'aime beaucoup la voix.

Si cela vous tente c'est par ici : https://juan-mathilde.learnybox.com/inscription-d12g-v/

PS : peut-être que des fleurs de Bach m'aideront pour mes insomnies !

Les affirmations positives au quotidien: Mes préférées!

5 commentaires :
Après la lecture des livres de Louise Hay et Florence Scovel Shinn, j'ai commencé à sérieusement m'intéresser à mes mots et pensées. Au fur et à mesure de ce que je souhaitais et me sentais prête à changer en moi, j'ai choisi certaines affirmations et ai commencé à les pratiquer. Les résultats sont nombreux, positifs et ma vie au quotidien est plus sereine (et saine aussi - car les pensées négatives se bousculent de moins en moins dans mon esprit - j'arrive à les repérer plus facilement et à les remplacer par d'autres plus adaptées et justes).

Je vous livre ici celles que j'utilise dans ma vie de tous les jours, souvent le matin au réveil ou en face de mon miroir. Parfois même dans la journée quand un problème commence à tourner en boucle dans ma tête ou qu'une nouvelle me désarçonne:
  • Tout ce qui doit être fait aujourd'hui sera fait. Je rends grâce pour cette belle journée, Les miracles se succéderont et les merveilles seront sans fin.
  • Je suis entourée de personnes aimantes, de guides rassurants et motivants, d'anges protecteurs. L'univers entier me soutient et m'accompagne.
  • Je suis belle, précieuse, aimante et aimée.
  • Chaque petit pas positif me rapproche de mon objectif.
  • Je m'aime et je m'approuve pour qui je suis et pour tout ce que je fais.
  • J'accepte chaque personne telle qu'elle/ il est. Je me libère de tout jugement vis-à-vis des autres.
  • Je suis entourée d'amour et de lumière.
  • Tout est parfait.
  • Je suis où je dois être et je vais où je dois aller.
  • Je suis pleine de gratitude pour la vie que je mène, pour mon travail, mes proches, ma santé.
  • Je suis prospère dans tous les domaines de ma vie.
A votre tour de partager des mots / affirmations qui vous touchent, vous accompagnent, vous inspirent.


Rencontre : Jan Janssen et Nina Koren nous parlent de leur approche et leur séminaire sur l'amour - The art of Loving

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

A quoi pensez-vous quand vous entendez le mot amour ? Il y a quelques semaines je reçois un message me présentant un séminaire sur le thème de l'amour qui vient d'avoir lieu ce week-end à Genève conçu et animé par Jan Janssen et Nina Koren, fondateurs de "The art of Loving".

Cela m'a beaucoup intéressée et j'ai proposé à Jan et Nina de nous présenter leur approche. Ce qu'ils ont fait avec une très grande générosité. Jan et Nina ont répondu en anglais puis ont fait une traduction de leurs réponses.

Vous trouverez ici la version française. Pour ceux qui préfèrent lire en anglais, retrouvez l'interview  ICI sur le site de Jan et Nina.

Très bonne découverte !


Bonjour Nina et Jan.  Et si nous faisions connaissance? Quel est votre parcours?

Jan: Après avoir reçu mon diplôme d'ingénieur, j'ai débuté une carrière dans la vente en gros. Mon âme souffrait car je n'éprouvais pas de passion pour ce métier, mais je ne voyais pas d'autre carrière conventionnelle dans le monde extérieur qui aurait pu réconforter mon âme assoiffée pour autre chose. À la même époque, je devais trouver une solution pour la sensitivité énorme que j'avais pour percevoir les êtres humains et le monde.

Après avoir essayé beaucoup de choses, j'ai trouvé deux solutions principales ainsi que plusieurs solutions mineures. 
La première était de m'instruire dans l'art de la pleine conscience et de la méditation sous l'enseignement de moines Tibétains qui vivaient en Belgique. J'ai vécu un an avec eux afin de m'immerger dans leurs techniques de méditations et leur philosophie qui sont exclusivement fondées sur l'amour et la compassion pour tous les êtres vivants. 

La seconde fut ma découverte de la Barbara Brennan School of Healing (BBSH) fondé aux États-Unis. Là-bas, j'ai suivi une formation intensive de quatre ans dans l'Art des soins énergétiques et la conscience multidimensionnelle, ainsi que de la thérapie psychocorporelle et du développement personnel.

Ensuite, j'ai débuté une carrière en tant que thérapeute psychocorporel et soins énergétiques. Plus tard, j'ai établi ma propre école de soins énergétiques à Bruxelles. Au mois de juin 2016 j'ai diplômé la première génération d'étudiants qui ont terminé ce programme de 4 ans de développement personnel, présence intégrale et soins énergétiques. Je n'hésite pas à joindre mon travail comme enseignant avec les thérapies en individuel puisque j'apprécie le contact direct avec mes clients autant que j'aime faire progresser les talents énergétiques de mes élèves.

Nina: Lorsque j'exerçais mon premier métier, journaliste en affaires étrangères, j'ai voyagé autour du monde pendant quinze ans, parfois dans des régions où les habitants étaient confrontés à des épreuves terribles – des jeux de pouvoir et des conflits internationaux, de la violence et parfois le manque de ressources essentielles requises pour la survie. Il m'a été très difficile de voir toutes ces souffrances de si près même si cela a été un enseignement précieux. Où que j'allais, j'ai eu la chance de rencontrer des personnes qui contre toutes attentes et dans les situations les plus ardues, confrontées au désespoir, choisissaient l'amour. Ces gens s'entraidaient les uns les autres physiquement, émotionnellement et spirituellement, ils partageaient ce qu'ils avaient de meilleur au plus profond d'eux-mêmes, même s'ils avaient tout perdu dans le monde extérieur. Ils restaient connectés à leur force intérieure et à leur foi et j'ai pu voir comment ces personnes, qui vivaient dans l'obscurité la plus profonde continuaient à flamboyer de leur lumière intérieure. Cela m'a beaucoup touchée. 

Peu à peu, j'éprouvais qu'écrire n'était plus assez épanouissant pour mon esprit. Je souhaitais contribuer à un changement et une guérison. J'ai commencé des études de conseillère et de guide dans les arts de la guérison – également à l'institut de Barbara Brennan - et j'ai suivi des cours sur le travail corps-esprit, la santé intégrative et la psychologie. Maintenant, à travers mes séminaires internationaux et mes programmes universitaires de pratique de guérison, je soutiens mes étudiants afin qu'ils puissent se rapprocher de leur force intérieure et du fleuve guérisseur de leur cœur. 


Qu'est-ce qui vous a conduit l'un et l'autre à faire le métier que vous exercez aujourd'hui? Qu'est-ce qui vous motive et est important pour vous?

Mes prochaines lectures : Peuples, animaux, cerveau

Aucun commentaire :
Bonjours chers lecteurs,
Que lisez-vous en ce moment ?  Je viens de faire une commande de 3 livres que j'ai découverts cette semaine et je suis impatiente de les commencer car ils abordent des thèmes sur lesquelles j'adore apprendre de nouvelles choses : 

 - La vision du monde des peuples et tribus qui n'ont pas changé leur mode de vie depuis des millénaires
- Comprendre comment les animaux perçoivent le monde
- Comprendre le monde de fonctionnement de notre cerveau 

Voici les 2 premiers livres qui viennent d'arriver à l'instant par la poste !

Sagesses d'ailleurs pour vivre aujourd'hui
Ce que les peuples premiers ont à nous apprendre
De Frederika Van Ingen 

Citation du jour

3 commentaires :
Presque tous les problèmes dans notre vie surgissent parce que nous nous identifions fortement avec quelque chose que nous ne sommes vraiment pas. 

Au moment où nous choisissons de nous identifier avec qui nous sommes vraiment – notre âme – nous découvrons que la plupart de nos problèmes sont imaginaires.

Source photo : ici


Gerrit Gielen, hypnothérapeute

L'estime de soi

1 commentaire :
Un grand merci à Ricarda Langevin professeur de yoga et fondatrice de Yoga Vision pour le partage de cet article.

Nous cherchons tous le bonheur, consciemment ou inconsciemment. Sur notre chemin de développement personnel, nous découvrons que nous avons un manque d’estime de soi. Nous ne sommes pas les seuls. Tout le monde est confronté à cette même difficulté. Les symptômes peuvent être différents chez les uns et les autres. Certains cherchent à cacher ce manque par de l’arrogance, d’autres l’expriment à travers leur timidité. Dans tous les cas, ce manque d’estime bloque l’énergie vitale et créatrice. Il empêche d’être soi-même, avec authenticité. Nous cherchons l’amour à l’extérieur de nous-même.

Dans le courant de la psychologie moderne, il est dit que nous pouvons développer une bonne estime de soi si nous recevons dans l’enfance un amour inconditionnel et un regard d’acceptation et bienveillant de la part de ses parents. « Tu es bienvenu dans tout ce que tu es, à 100% ». C’est là que le problème arrive. Tout le monde ne vit pas cette expérience idéale.

Alors pourquoi certaines personnes, bien qu’elles aient grandi dans un milieu affectif très carencé, réussissent malgré tout à trouver cette estime en elles-même, quand d’autres, qui ont grandi dans une famille aimante, n’y parviennent pas ?

Le Yoga: une Philosophie de vie

1 commentaire :


C’est en me rendant à ma première séance de massage aux pierres chaudes, que le yoga est entré dans ma vie. Le yoga, j’en avais vaguement entendu parler comme tout un chacun, mais je ne savais pas vraiment ce que ça recouvrait et comment ça pouvait changer quoi que ce soit à ma vie. 

Mais à l’époque où j’ai ouvert la première fois la porte d’un studio de yoga, ma vie ne ressemblait à rien. Ca partait dans tous les sens et j’avais un profond besoin de me recentrer sur l’essentiel et sur moi. 

Et le yoga m’a offert l’opportunité de prendre conscience de mon identité, de mon humanité. Au travers des différentes poses, des moments de relaxation, des techniques de respiration, j’ai repris contact avec mon corps, mon être, mon authenticité. Ma vie n’a pas connu le genre de bouleversement fabuleux, dont certains sont friands. Mais le yoga m’a permis de faire face à des situations délicates et douloureuses, les deux pieds bien ancrés dans la terre ferme.

Si bien que quand j’ai appris que j’attendais un enfant, je me suis mise en quête d’un cours de yoga adapté et au fil des séances, j’ai retrouvé cette connexion si particulière, avec mon corps, et par conséquent, avec mon bébé. 

Depuis mon retour en France, je ressens le besoin et l’envie de m’y remettre. Mais le dernier cours essayé m’a laissée sur ma faim. Et oui il existe plusieurs formes de yoga, plusieurs façons d’appréhender cette discipline. Pour ma part, j’aime le yoga intimiste, le yoga qui prend le temps, qui m’offre une pause douceur dans mes semaines bien chargées. 



Le yoga ne s’arrête pas en effet à la porte de la salle de cours. Le yoga est une façon d’approcher la vie dans toute sa complexité et sa singularité. 

Et vous, le Yoga ça vous dit quoi? Vous en faites? En solo, à la maison ou en cours? 
Qu'est-ce que la pratique du yoga vous apporte?